David Oelhoffen : "Dans ces banlieues, il n’y a pas d’espoir d’égalité ou d’intégration"

David Oelhoffen : "Dans ces banlieues, il n’y a pas d’espoir d’égalité ou d’intégration"
Le cinéaste français est parti de la rencontre de vrais trafiquants pour imaginer son nouveau film.

En septembre, David Oelhoffen retrouvait la compétition de la Mostra de Venise avec Frères ennemis, quatre ans après y avoir présenté Loin des hommes, avec Viggo Mortensen et Reda Kateb. C’est d’ailleurs en pensant à ce dernier qu’il a écrit le personnage de Driss, le flic de son nouveau film. "Je voulais faire un film de genre, avec une histoire très classique, confie le réalisateur français à un petit groupe de journalistes étrangers. J’avais très peur de cela. Je voulais donc ajouter

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité