Florian Henckel von Donnersmarck : "La fiction peut être plus proche de la vérité que les faits eux-mêmes"

Hubert Heyrendt, à Venise
HOLLYWOOD, CALIFORNIA - JANUARY 05: Florian Henckel von Donnersmarck attends the The 2019 Golden Globes Foreign-Language Nominees Series at the Egyptian Theatre on January 05, 2019 in Hollywood, California. Alberto E. Rodriguez/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
HOLLYWOOD, CALIFORNIA - JANUARY 05: Florian Henckel von Donnersmarck attends the The 2019 Golden Globes Foreign-Language Nominees Series at the Egyptian Theatre on January 05, 2019 in Hollywood, California. Alberto E. Rodriguez/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY == ©AFP
Avec ses airs de géant teuton, sa voix de stentor et son port aristocratique, Florian Henckel von Donnersmarck ne passe pas inaperçu. En septembre dernier, il promenait sa grande carcasse sur le Lido, où il présentait Werk ohne Autor en compétition à la Mostra de Venise. Après huit ans d’absence et un film éreinté par la critique, The Tourist en 2010, l’Allemand a retrouvé le sourire. Très bavard, il évoque...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité