L’égalité femme-homme comme un thriller, le pari réussi du film "Une femme d'exception"

Justin Theroux as Melvin Wulf and Felicity Jones as Ruth Bader Ginsburg star in Mimi Leder's ON THE BASIS OF SEX, a Focus Features release.
Justin Theroux as Melvin Wulf and Felicity Jones as Ruth Bader Ginsburg star in Mimi Leder's ON THE BASIS OF SEX, a Focus Features release.

Mimi Leder signe un portrait engagé de Ruth Bader Ginsburg, avocate, juge et militante féministe américaine. Avec l’impeccable Felicity Jones.

Ruth Bader Ginsburg est, depuis 1993, membre de la Cour suprême, tribunal de dernier ressort du système judiciaire des États-Unis, qui compte neuf sages. A 85 ans, elle fait partie de la minorité progressiste de l’institution, depuis la nomination par l’administration Trump du très conservateur Brett Kavanaugh en septembre 2018. Et ce malgré les accusations de harcèlement sexuel et de viol qui pesaient sur l’ancien juge à la Cour d’appel du district de Columbia. Voilà qui a dû faire bouillir "RBG", qui a justement consacré sa vie et sa carrière à lutter contre les discriminations homme-femme.

C’est le parcours de cet exemple de droiture que retrace Mimi Leder dans son nouveau film. Depuis l’arrivée de la jeune femme (Felicity Jones) à l’école de Droit de Harvard en 1956 - où les étudiantes se comptaient encore sur les doigts des deux mains -, jusqu’à sa première victoire dans son combat pour faire changer les lois sexistes des États-Unis. Et ce grâce au soutien indéfectible de son mari, l’avocat fiscaliste Marty Ginsburg (Armie Hammer), et de Mel Wulf, directeur juridique de l’Union américaine pour les libertés civiles (Justin Theroux).


Un thriller juridique post #MeToo

Le mouvement #MeToo est né dans l’univers du cinéma, comme une conséquence directe de l’affaire Weinstein. Et l’on voit bien que les lignes sont en train de bouger à Hollywood. Une femme d’exception fait en effet partie de la cohorte de films américains qui semblent redonner une nouvelle jeunesse au féminisme ou mettent à tout le moins à l’avant-plan des figures de femmes fortes. Découverte avec des films a priori très masculins comme Le Pacificateur en 1997 et Deep Impact l’année suivante, la réalisatrice Mimi Leder était restée muette depuis son film de braquage The Code en 1999. Pour son retour au grand écran, après dix années passées à la télévision, elle empoigne son sujet avec toute la vigueur de son cinéma. Elle parvient ainsi à transformer son classique biopic d’une grande figure américaine en un véritable thriller juridique.

Ce que met en scène Une femme d’exception, c’est l’intrication profonde entre le parcours personnel de Ruth Bader Ginsburg et le combat de sa vie. Jeune avocate dans l’Amérique sexiste des années 60, la jeune femme a en effet d’abord été prise de haut, notamment par ses anciens profs d’Harvard. Se retrouvant face à eux au moment de porter publiquement devant les tribunaux la question de la discrimination sexuelle, RBG a dû essuyer leurs railleries, quand ils ne l’accusaient pas de vouloir un "changement de société radical". Ce en quoi ils n’avaient d’ailleurs pas tort, puisque c’est ce qu’a obtenu RBG en faisant évoluer la question de l’égalité homme-femme aux États-Unis…

Thriller légal oblige, Une femme d’exception est un peu bavard. Leder parvient néanmoins à conserver l’attention du spectateur grâce à une mise en scène très classique mais efficace. Tandis qu’elle peut compter sur un excellent casting emmené par Felicity Jones. Découverte dans Rogue One : A Star Wars Story et A Monster Calls , la jeune Anglaise campe RBG avec une grande conviction, face à Armie Hammer, à nouveau très juste après Call Me by Your Name , et Justin Theroux, vu récemment dans Bumblebee mais aussi The Leftovers, excellente série HBO produite par Mimi Leder.

On the Basis of Sex / Une femme d’exception Thriller féministe De Mimi Leder Scénario Daniel Stiepleman Avec Felicity Jones, Armie Hammer, Justin Theroux, Sam Waterston, Kathy Bates, Caile Spaeny, Stephen Root… Durée 1 h 54.

L’égalité femme-homme comme un thriller, le pari réussi du film "Une femme d'exception"
©IPM


Sur le même sujet