"Leto", une époustouflante reconstitution du Leningrad underground des années Brejnev

"Leto", une époustouflante reconstitution du Leningrad underground des années Brejnev
Quand un film russe vibre comme une ligne de basse, percute comme une batterie, claque comme un riff de guitare.

On entre dans ce film noir et blanc en suivant trois filles qui grimpent l’échelle de secours d’un bâtiment afin d’y entrer par la fenêtre des toilettes. Tout juste avant que le responsable, très

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet