Dans "Emma Peeters", l'héroïne songe à se suicider... joyeusement

placeholder
© Reporters

Jeune comédienne belge de 34 ans, Emma Peeters (Monia Chokri) en a marre de courir les castings en vain. Quand elle est montée à Paris il y a 15 ans, elle était certaine de percer comme actrice. Mais elle doit se rendre à l’évidence, elle approche dangereusement de la "date de péremption des actrices" : ses 35 ans, qu’elle fêtera prochainement. Son meilleur rôle, c’est en effet celui qu’elle joue pour refourguer des télés aux clients de chez Darty… Même sa vieille voisine (Andrea Ferréol) la rejette, tandis que son psy (Hervé Piron) ne sent chez elle aucune vibration, comme si elle était "vide".

Faisant face à ce constat douloureux, elle décide de faire un choix radical : en terminer avec la vie. Mais Emma est une fille bien organisée. Pas question de partir comme ça sur un coup de tête. Elle décide donc de mettre de l’ordre dans ses affaires avant de passer à l’acte et commence à préparer très méticuleusement son suicide. Au moment de choisir la couleur du cercueil, la musique diffusée lors de la cérémonie d’adieu, avec pleureuses professionnelles en option, elle tombe sur Alex (Fabrice Adde), un jeune employé de pompes funèbres très compréhensif, qui accepte de l’aider dans son funeste projet… Au fait, embrasser son croque-mort peut-il redonner goût à la vie ?


Un univers décalé

Présenté en ouverture de la section Giornate degli Autori à la Mostra de Venise en août 2018, Emma Petters est le second long métrage de Nicole Palo, 10 ans après Get Born, où il était question d’un jeune homme de 20 ans incapable d’avouer sa flamme à une jeune fille. La cinéaste bruxelloise retrouve ici le jeu amoureux, entre deux trentenaires cette fois, mais se place clairement du côté de la comédie. En multipliant notamment les références au burlesque, au cinéma muet et à l’esthétique expressionniste. Car si le thème peut paraître grave - le suicide -, Emma Peeters est un film très léger. Peut-être un peu trop. La comédie se fait en effet par moments un peu appuyée et surtout assez longuette. Comme si une bonne idée de court métrage avait été étirée en longueur…

Pourtant, il y a un côté diablement attachant chez cette Emma Peeters, une fragilité combinée à une joie de vivre pétillante qui doit beaucoup au talent de Monia Chokri. Découverte chez Xavier Dolan, la comédienne québécoise se glisse parfaitement dans ce personnage décalé, immédiatement au diapason de la tonalité atypique de Nicole Palo. Face à elle, dans le rôle de l’amoureux naïf, Fabrice Adde (découvert par Bouli Lanners en 2008 dans Eldorado) est lui aussi très touchant.

Emma Peeters Comédie burlesque De Nicole Palo Scénario Nicole Palo Avec Monia Chokri, Fabrice Adde, Stéphanie Crayencour, Andréa Ferréol, Hervé Piron… Durée 1 h 35.

placeholder
© IPM


Sur le même sujet