"Sauvage", un film choc sur la prostitution masculine

"Sauvage", un film choc sur la prostitution masculine
©Capture

"Tu t’appelles comment ? - Je m’appelle comme tu veux." À 22 ans, celui que ses collègues de tapin au bois surnomment Draga (Félix Maritaud) survit tant bien que mal dans les rues d’une ville de l’est de la France. SDF, accro au crack, il multiplie les passes autant pour gagner de quoi subsister que pour sentir un peu de chaleur humaine. Ce dont semble le plus souffrir ce jeune homme à fleur de peau, c’est en effet la solitude. À la différence de bien de ses collègues, il accepte par exemple d’embrasser ses clients. Au boulot, il tombe sous le charme d’Ahd (Éric Bernard), un beau gars qui racole juste en face de lui. Mais celui-ci prétend préférer les filles. "Je vais pas sucer des bites toute ma vie. J’suis pas PD, moi", lâche-t-il. Avant de conseiller à Draga de se trouver, comme il l’a fait, un petit vieux pour s’occuper de lui…


Présenté l’année dernière à la Semaine de la critique à Cannes, nommé au César du meilleur premier film, Sauvage est un film coup de poing signé Camille Vidal-Naquet. Pour écrire le scénario de cette errance masculine, le jeune cinéaste s’est inspiré de son expérience de bénévole au sein de l’association catholique "Aux captifs, la libération", qui vient en aide aux prostitués du Bois de Boulogne. Une expérience du réel qui nourrit la véracité de son film, très juste dans la description, très dure, du milieu de la prostitution masculine. Celui de l’alcool, de la drogue, de la rue, de la misère sociale et de la violence (notamment dans une scène de viol insoutenable).

Pourtant, Sauvage ne se résume pas à un drame naturaliste. Porté par un vrai souffle dans sa mise en scène (malgré quelques scènes un peu faciles, notamment de clubbing), le film se met au diapason de son héros, de ce corps de chien fou qui ne rêve pas de sortir de sa condition misérable, juste à se réveiller auprès d’un corps chaud le matin. Mais qui n’est pas prêt, en rentrant dans le moule imposé par la société, à renoncer à son seul bien : sa totale liberté.

Le film sort au Palace à Bruxelles.

Sauvage Drame De Camille Vidal-Naquet Scénario Camille Vidal-Naquet Avec Félix Maritaud, Éric Bernard, Nicolas Dibla, Philippe Ohrel… Durée 1h39.

"Sauvage", un film choc sur la prostitution masculine
©IPM