"Demain est à nous": un documentaire sur la "génération Thunberg"

Aux quatre coins, des enfants s’activent à réparer le monde dont ils vont hériter.

La femme est l’avenir de l’homme, aimait dire Aragon. L’enfant aussi, semble-t-il.

Si quelqu’un fait bouger la planète, c’est bien Greta Thunberg. Et heureusement, elle n’est pas la seule comme le démontre Gilles de Maistre dans Demain est à nous.

Chloé aux États-Unis, Ina en Inde, Peter en Bolivie, Aïssatou en Guinée ou Arthur en France, ils ont 10 - 12 ans et n’ont pas attendu d’être des adultes, pas même des adolescents, pour aller de l’avant.

Le réalisateur suit plus particulièrement José Adolfo, un gamin péruvien, qui a activé un cercle vertueux "dépollution - éducation", en imaginant à l’âge de 7 ans, une banque écologique. Son idée, les enfants ramènent des déchets solides recyclables (papier, plastique,…), sont payés au poids et l’argent est versé sur un compte personnel pour financer leurs études. Il a évidemment dû beaucoup batailler pour imposer son idée car personne ne le prenait au sérieux. Aujourd’hui, sa banque a 3 000 comptes.

En Bolivie, Peter travaille dans une mine d’argent pour financer son parcours scolaire. Exploité, pas même payé parfois, il a créé un syndicat des enfants pour faire valoir ses droits en tant que travailleur. En Guinée, Aïssatou mène un combat contre les mariages précoces. Même si la loi interdit tout mariage avant 18 ans, 25 % des filles sont mariées de force avant 15 ans. Il faut voir avec quelle tchatche, elle conscientise sur les marchés, sensibilise les autorités, intervient avec la police, défend que la place des jeunes filles est à l’école.

En Inde, Ina recueille des témoignages sur les enfants esclaves pour un journal. En France, Arthur va au devant des sans-abri de la place de Cambrai. Il parle avec eux, les réconforte avec un câlin, leur offre un panini et une couverture avec l’argent qu’il gagne en vendant ses tableaux.

Comme le faisait Demain en matière d’écologie, Demain est à nous montre, aux quatre coins de la planète, des enfants à l’initiative en matière environnementale, sociale, politique. Gilles de Maistre les filme en action, capte leur volonté, leur naïveté, leur rage, leur générosité qui déplacent des montagnes et agacent les adultes. Il peine toutefois à trouver une forme à la mesure de leur démarche et de leur détermination candide. Avec son commentaire permanent en voix off, ses plans-plans d’événements médiatiques, sa musique convenue ; il empile les portraits comme des séquences de JT, informatives mais superficielles.

Demain est à nous Documentaire De Gilles de Maistre Durée 1h 24.