Pavarotti, le ténor populaire

Ron Howard brosse un portrait spectaculaire, à la "Paris Match", du chanteur star.

Citez un chanteur d’opéra. A cette question, la réponse sera souvent : Pavarotti. Mais, il y a soixante ans, ce micro-trottoir aurait donné : Caruso.

Le documentaire, que Ron Howard consacre à l’illustre ténor italien, commence par des images d’amateur d’un bateau remontant l’Amazone jusque Manaus, cette ville où fut édifié un théâtre lyrique pour attirer le grand Caruso. Luciano Pavarotti s’y rend, comme en pèlerinage, et Ron Howard donne l’angle de son documentaire : le portrait de l’homme qui voulait être le chanteur d’opéra le plus populaire.

En Italie, l’opéra fait partie de la culture populaire. Fernando Pavarotti chante Verdi, Puccini, Donizetti devant son lutrin ou à la chorale qu’il fréquente assidûment avec son fils Luciano. Après ses études d’instituteur, sa mère envoie Luciano perfectionner son chant. Il se retrouve assez vite en Rodolpho dans La Bohème, qui lui vaut un premier triomphe dans sa ville de Modène. Quand Covent Garden doit remplacer Di Stephano défaillant dans le même rôle, il saisit sa chance. Et très vite, ce sera le Met à New York.

Star de l’opéra, Pavarotti supporte-t-il mal la prise de pouvoir par les metteurs en scène ? Il préfère désormais les récitals et ses imprésarios successifs vont s’employer à élargir les salles. Quand Bruce Springsteen annule ses six concerts à Londres, on se tourne vers lui pour remplir. Il entre alors dans l’univers des rock stars qui chantent dans les stades, les casinos, les lieux mythiques comme les Thermes de Caracalla avec deux autres ténors : Placido Domingo et José Carreras. Alors qu’il se sent perdu, que ses démêlés sentimentaux font la joie des tabloïds, la princesse Diana vient donner un sens à sa carrière ; le transformant en vedette de la générosité médiatique. Son énergie musicale, elle, se concentre désormais dans ses concerts Pavarotti and friends : Bono, Elton John, Sting…. Quand il meurt en 2007, il est le chanteur le plus populaire du monde, mission accomplie.

Pavarotti Documentaire biopic De Ron Howard Durée 1h 54.

Pavarotti, le ténor populaire
©Note LLB