Mati Diop: "Je me sens avant tout plasticienne, la texture film n’est pas une coquetterie, c’est majeur"

Dans "Atlantique", Mati Diop porte un regard sensoriel sur la migration.

Mati Diop
Mati Diop ©Reporters
Dans "Atlantique", Mati Diop porte un regard sensoriel...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité