"Une belle équipe": une comédie sympathique avec des "footeuses de merde"

À Courrière, petite ville désindustrialisée du Nord-Pas-de-Calais, le club de foot local fête ses 90 ans dans la bonne humeur. Malheureusement, lors d’un match qui déraille, tous les joueurs de l’équipe sont suspendus jusqu’à la fin du championnat. Ancienne vedette du club désormais entraîneur, Marco (Kad Merad) doit trouver une solution pour les trois derniers matches. D’autant qu’il lui faut absolument décrocher au moins un nul, sous peine de relégation. Sa fille Léa lui glisse une idée : s’il ne trouve pas de gars pour remplacer ses joueurs, pourquoi ne pas envisager des filles ? L’idée fait son chemin, même si la Fédération et le patron du club lui-même freinent des quatre fers.

Auteur de La Vache en 2016 et Jusqu’ici tout va bien l’année dernière, Mohamed Hamidi (également connu pour être l’un des fondateurs du Bondy Blog en 2000) poursuit sur la voie d’une comédie française populaire inscrite dans son époque. S’il n’est pas question ici de banlieue ou d’identité, le dernier film du cinéaste franco-algérien aborde en effet, par le rire, une thématique d’actualité, celle de la place des femmes dans la société et du regard porté sur elles.

Feel-good movie

Si des messieurs au bord de la crise de la cinquantaine pouvaient faire de la natation synchronisée dans Le Grand bain , il n’y a pas de raison que des mères de famille débordées et autres femmes au foyer délaissées n’aient pas le droit d’aller taper dans le ballon face à des hommes. Les entraîneuses laissant la place ici à un coach au grand cœur, campé par un Kad Merad ravi de retrouver les Ch’tis. Comparaison n’est pas raison -, Hamidi n’a pas le talent de metteur en scène de Gilles Lellouche et la tonalité est ici tout sauf dépressive -, mais Une Belle équipe ne manque pas de charme. Et si le film se présente clairement comme une comédie post-#MeToo, on n’y trouve ceci dit pas de revendications féministes fortes. Mohamed Hamidi signe plutôt un feel-good movie social (tendance The Full Monty) qui accompagne avec le sourire la salutaire mutation de la société.

Plutôt bien écrite et bien jouée (grâce à un casting éclectique, où l’on croise Céline Sallette, Sabrina Ouazani, Guillaume Gouix ou encore le trop rare André Wilms), Une belle équipe est une comédie sincère et honnête, qui réussit à nous faire rire en mettant pour une fois en avant, non pas le cynisme et la bêtise, mais des valeurs universelles de générosité et de partage. Ça fait du bien.

Une Belle équipe Comédie au féminin De Mohamed Hamidi Scénario Mohamed Hamidi & Alain-Michel Blanc Musique Ibrahim Maalouf Avec Kad Merad, Céline Sallette, Laure Calamy, André Wilms, Sabrina Ouazani… Durée 1h30.

"Une belle équipe": une comédie sympathique avec des "footeuses de merde"
©Note LLB