Le Guatemala hanté par les fantômes de son passé: "Une peur presque sensuelle"

Le Guatemala hanté par les fantômes de son passé: "Une peur presque sensuelle"

"La Llorona", ou le fantastique pour aborder un génocide méconnu.

Après le très beau Ixcanul en 2015 et Temblores en 2018,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité