François Ozon sur "Été 85": "Faire ce film est une manière de tuer l’adolescent qui est en moi"

En salles ce mercredi, Été 85 permet à Ozon de se replonger dans ses souvenirs de jeunesse. Rencontre, en mode déconfiné à Lille, avec un cinéaste aux éternels airs d'adolescent.

François Ozon sur "Été 85": "Faire ce film est une manière de tuer l’adolescent qui est en moi"
©AP
Hubert Heyrendt, à Lille
Mardi dernier, François Ozon et son jeune acteur Félix Lefebvre étaient de passage à Lille pour l’avant-première d’Été 85, l’une des premières grosses sorties françaises depuis le déconfinement. Sous la tonnelle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité