"Nous ne voulions pas faire un biopic, plutôt se projeter dans l’univers de Shirley Jackson"

On peut supposer que sans la pandémie du Covid-19, Shirley de Josephine Decker, aurait été sélectionné dans une des sections cannoises en mai dernier - probablement la Quinzaine des Réalisateurs. Auquel cas, nous aurions eu l’opportunité d’un entretien en tête à tête. Circonstances obligent, rendez-vous fut pris pour un entretien en visioconférence depuis Los Angeles.

"Nous ne voulions pas faire un biopic, plutôt se projeter dans l’univers de Shirley Jackson"
Le scénario n’est pas de vous, mais "Shirley" reflète votre univers : on retrouve la thématique de l’artiste...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité