De Gabin à Stallone, LaCinetek propose 50 films à 2 euros

De Gabin à Stallone, LaCinetek propose 50 films à 2 euros
©Les Films de mon oncle

Disponible en Belgique et au Luxembourg depuis le 22 octobre dernier, LaCinetek fête ses 5 ans en France. À cette occasion, la plateforme des cinéastes propose 50 films à tarif préférentiel (2€ en location et 5€ à l’achat). L’offre est valable jusqu’au 22 novembre. Elle couvre un siècle de cinéma.

On y trouve plusieurs classiques noir et blanc, notamment des œuvres de Jean Renoir (Le Crime de Monsieur Lange, La Grande Illusion, La Bête humaine), Le Quai des Brumes de Marcel Carné ou Quai des Orfèvres d’Henri-Georges Clouzot. Deux films de Jacques Tati sont de la sélection : Les Vacances de Monsieur Hulot et Playtime (photo).

Trois films d’Ingmar Bergman balaient le meilleur de sa carrière : Le Septième Sceau, Persona et Cris et chuchotements. Claude Sautet est également à l’honneur avec trois de ses meilleurs films Les Choses de la vie, César et Rosalie et Vincent, François, Paul et les autres. Même sélection qualitative pour Jean-Luc Godard (À bout de souffle, Le Mépris, Pierrot le fou).

Les fans d’Alain Delon peuvent revoir Plein Soleil de René Clément, Le Cercle Rouge de Jean-Pierre Melville ou Monsieur Klein de Joseph Losey. Au rang du film noir français, pointons aussi Série Noire d’Alain Corneau et Buffet froid de Bertrand Blier.

Le cinéma américain n’est pas en reste avec de la comédie (Les Producteurs de Mel Brooks), les débuts de Dustin Hoffman dans Le Lauréat de Mike Nichols, du bon polar (Serpico de Sidney Lumet avec Al Pacino), du cinéma paranoïaque (Les Trois Jours du Condor de Sydney Pollack avec Robert Redford), du film noir (Blood Simple des frères Coen et Le Sixième Sens de Michael Mann), du fantastique années 80 (Invasion Los Angeles de John Carpenter, Total Recall de Paul Verhoeven) ou les héritages incertains de la guerre du Vietnam (Voyage au bout de l’enfer de Michael Cimino, le premier Rambo de Ted Kotcheff).

Pour les Britanniques, c’est un certain cinéma fantastico-horrifique qui a été retenu (Le Voyeur de Michael Powell, Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg et The Wicker Man de Robin Hardy).

Mentionnons encore Ran d’Akira Kurosawa, Mulholland Drive de David Lynch, Le Pianiste de Roman Polanski, Belle de Jour de Luis Buñuel, Le Testament d’Orphée de Jean Cocteau, L’Année dernière à Marienbad d’Alain Resnais, Ludwig ou le crépuscule des dieux de Lucino Visconti et vous aurez compris qu’il y en a pour tous les goûts cinéphiles.