Cinéma: de l’ère des stars bankables à celle des stars "cliquables"

Le coronavirus a poussé le cinéma à se réinventer.

Cinéma: de l’ère des stars bankables à celle des stars "cliquables"
©Shutterstock
Le choc de 2020 ne marquera pas la fin du cinéma. Mais le septième art vient sans doute d’entamer une transition aussi conséquente que l’arrivée du parlant dans les années 1920, de la télévision dans les foyers après-guerre ou de la vidéo au début des années 1980. Le choc du coronavirus aura consolidé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet