Joachim Lafosse, en Compétition à Cannes: "C’est le film dont je suis le plus fier et le plus heureux"

Pour la première fois en Compétition à Cannes avec Les Intranquilles, son neuvième long métrage avec Leïla Bekhti et Damien Bonnard, Joachim Lafosse est un cinéaste heureux. Et impatient de partager sur la Croisette un film très personnel, dont il se dit très fier.

Joachim Lafosse et Leïla Bekhti sur le tournage des "Intranquilles".
Joachim Lafosse et Leïla Bekhti sur le tournage des "Intranquilles". ©Cinéart
Jeudi après-midi, faisant une pause dans ses séances à la Commission de Sélection du Centre du Cinéma, Joachim Lafosse était très ému au téléphone. Depuis la veille à midi, il sait qu’il décrochera peut-être, le 17 juillet prochain, la Palme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet