"Tomorrow War": l’alien en daube réchauffé colle gravement au fond de la marmite

Chris Pratt, gardien de la Terre du futur, flanque une bonne pâtée à des aliens carnivores.

placeholder
© D.R.

L’invasion extraterrestre, format grand écran, a déjà pris un peu toutes les formes. Avantage pour les variantes, elles peuvent aller droit au but, sans digression, et entrer dans le vif du sujet. Problème : l’alien en daube réchauffé colle gravement au fond de la marmite.

En pleine finale de foot, le monde voit débarquer une escouade de militaires de 2050 qui avertissent que l’humanité du futur est au bord de l’extinction suite à l’invasion de créatures bestiales. Les derniers survivants de demain demandent aux milliards actuels d’envoyer leur part de chair à alien.

La cause étant un peu désespérée, l’astuce de cette conscription temporelle consiste à sélectionner les personnes qui mourront dans l’intervalle : cela ne devrait pas faire de différence ni créer de paradoxe temporel.

En moins de temps qu’il n’en faut pour dire Starship Troopers, Chris Pratt se retrouve propulsé au sommet d’un building en ruines.

Comme c’est un Gardien de la Galaxie qui en a vu d’autres dans le Jurassic World, il survit à tout et fait le taf (presque) tout seul, en 2h20 chrono : retrouver sa fillette devenue grande générale du futur, se réconcilier avec elle, lâcher une punchline, faire de la chair à pâté d’aliens (les habituels monstres rugissants et carnivores à tentacules), relâcher une punchline, capturer la queen alien (depuis James Cameron et Paul Verhoeven, on sait que les ET ont l’esprit de la ruche), ajouter une punchline, trouver un virus anti-ET, localiser le nid des visiteurs (à l’aide d’un gamin fort en thème), dégommer la dernière reine des monstres, se réconcilier avec son père, conclure avec une bonne punchline, rentrer chez lui, retrouver sa fillette du présent et boire une bonne bière en famille. Hourra pour le vétéran d’Irak….


On vous spoile tout et rien à la fois, car vous avez déjà vu cela quelque part : The Tomorrow War est un remix de toutes les invasions vues en direct to video, en DVD ou en Torrent depuis trente ans. Aujourd’hui, c’est du direct to streaming, et, hormis les effets spéciaux, rien n’a évolué ni changé.

Il ne fallait sans doute pas attendre grand-chose d’un réalisateur qui n’a son actif pour tout long métrage que Lego Batman, le film - et qui a mis quatre ans à signer son deuxième opus.

Le seul mérite de The Tomorrow War est que c’est le genre de film qui donne une furieuse envie de se bouger les fesses de son divan et de filer dans une salle obscure.

Tomorrow War Daube réchauffée De Chris McKay Scénario Lorne Balfe Avec Chris Pratt, Yvonne Strahovski, J. K. Simmons,… Durée 2h20.

placeholder
© D.R.


Sur Amazon Prime (forfait)