"La vie secrète des arbres": un documentaire qui, dans ses meilleurs moments, transcende le best-seller du forestier allemand

Un documentaire qui, dans ses meilleurs moments, transcende le best-seller du forestier allemand.

Inspiré de La vie secrète des arbres (Les Arènes, 2017), de Peter Wohlleben, ce documentaire éponyme Jorg Adolph et Jan Haft prolonge le best-seller de l’ingénieur forestier allemand.

L’approche formelle est double. D’une part un bel objet cinéma et réflexif, qui transpose avec de belles images léchées de forêt la prose et les réflexions de Peter Wohlleben sur les arbres, les forêts et notre rapport ambigu à ceux-ci.

D’autre part un documentaire plus classique et moins inspiré qui suit Wohlleben dans sa tournée mondiale de promotion de son best-seller ou dans ses rencontres avec des activistes, des militants ou des gestionnaires de forêt.

Sous son angle documentaire, le film de Jorg Adolph et Jan Haft pâtit du travers classique de ce genre de dispositif "autorisé" : le point de vue est unilatéral. Seule apparaît à l’écran la parole de Wohlleben. Dans sa tournée de quasi rock star, il apparaît, sans doute à son corps défendant, comme un gourou.

Là, où à l’opposé, les réflexions issues de son livre sont un appel à casser les discours prémâchés, que ce soit de l’exploitation libérale ("entretenir une forêt est un euphémisme pour l’exploiter"), de la prétendue gestion ou conservation des forêts ("en conservant la nature, on ne la protège pas ; nous nous protégeons nous-mêmes") ou de l’écologie ("On ne peut pas détruire la nature, elle se guérira elle-même"). "Les arbres ne sont ni bio robots, ni des machines à produire" résume-t-il. Son regard de vulgarisateur est iconoclaste et vivifiant, quelles que soient les convictions du spectateur.

Wohlleben est, bien sûr, un défenseur de la nature. Mais un défenseur humble qui rappelle cette vérité : le regard que l’on porte sur les arbres est anthropocentré. Une scène du film détaille d’ailleurs cette question du langage et de l’humanisation des arbres - qu’il assume afin de vulgariser ses analyses.

Dans leurs meilleurs moments, Jorg Adolph et Jan Haft parviennent à le porter par des images et un montage inspirés.

La Vie secrète des arbres / The Hidden Life of Trees Documentaire De Jörg Adolph & Jan Haft Durée 1h37.

"La vie secrète des arbres": un documentaire qui, dans ses meilleurs moments, transcende le best-seller du forestier allemand
©D.R.