"Jungle Cruise" : Aventures en Amazonie

Un bon blockbuster pour les familles avec Emily Blunt en émule d’Indiana Jones.

"Jungle Cruise" : Aventures en Amazonie
©Disney Enterprises, Inc./Frank Masi

Quatre ans après la fin de la saga Pirates des Caraïbes, le studio Disney livre une nouvelle adaptation d’une autre attraction emblématique, Jungle Cruise.

L’affiche n’en fait pas mystère : le scénario renoue avec l’aventure rétro, sur fond d’une malédiction à l’œuvre depuis quatre siècles et une expédition de conquistadors.

À la barre, Jaume Collet-Serra navigue en eaux sûres pour un récit d’action exotique au long cours et sans temps morts, pimenté d’humour bon enfant et porté par un trio de personnages et d’acteurs attachants.

La tête d’affiche se partage entre Dwayne Johnson, en capitaine de croisière amazonienne roublard et amateur de calembours, et Emily Blunt en Indiana Jones au féminin bien dans l’air du temps et franchement réussi - l’actrice déployant un humour à la Katharine Hepburn de bon aloi.

Elle est flanquée d’un cousin britannique un peu précieux qui permet, via un dialogue à peine crypté, une petite plongée entre deux eaux en accordant à la communauté gay une place, encore rare dans ce genre de blockbuster familial. Ou l’art de l’ouverture sans plaidoyer appuyé.

Une bonne attraction, sans surprise mais sans déception.

Jungle Cruise Aventures au long cours De Jaume Collet-Serra Scénario Michael Green, Glenn Ficarra, John Requa Avec Dwayne Johnson, Emily Blunt, Jack Whitehall Durée 2h07

"Jungle Cruise" : Aventures en Amazonie
©IPM