Le blockbuster, une arme de divertissement massif

Après la parenthèse de l’été 2020, les blockbusters hollywoodiens reviennent en masse sur nos écrans depuis la réouverture des salles, début juin. Dans le jargon hollywoodien, le terme est apparu il y a exactement soixante ans. Mais le mot a été forgé durant la Seconde Guerre mondiale pour désigner une arme. Leurs principes et mécanismes sont apparus dès les années cinquante, mais ils se sont fixés, souvent par hasard et sur des films mineurs à l’origine, durant la décennie des années septante. Voici leur histoire méconnue.

Elizabeth Taylor in "Cleopatra"
© picture-alliance /
Il y a tout juste soixante ans, la revue Variety imprimait pour la première fois un mot qui allait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet