"Comment j'en suis venu à m'intéresser à un soldat japonais de la Seconde Guerre mondiale ? Peut-être pour arrêter d’être français…"

Arthur Harari, Yu Shibuya
© AP
Il y a quelques semaines, Arthur Harari faisait l'ouverture d'Un Certain Regard, en sélection officielle du 74e Festival de Cannes, avec son nouveau film Onoda. Quelques...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité