"Attention au départ": chérie, j’ai égaré les gosses

Pour son premier film, Benjamin Euvrard poursuit un train fou où s’égaient des gamins ravis de rester sans parents.

Benjamin (Jérôme Commandeur), père de Vlad, est chargé d'accompagner un groupe de six enfants jusqu'à la colo. Père au foyer et optimiste indécrottable, il est considéré comme un "boulet" et un "bras cassé" par ses amis. Qui sont pourtant bien contents qu'il ait accepté d'accompagner la petite troupe sur place en train.

Antoine (André Dussollier), le père de Marie (Marie-Julie Baup) aime improviser des plans rigolos avec ses deux petits-enfants. Il est le seul disponible pour donner un coup de main à Benjamin. Marie se méfie de lui comme de la peste mais elle n’a pas le choix. Malheureusement, sa galanterie de dandy farceur lui vaut d’emblée de rater le départ en gare de Paris. Si Antoine ne panique nullement, Benjamin, lui, est hors de lui. Les voici tous les deux largués et flanqués en prime de Maxime (Nils Othenin-Girard) ado apathique et récalcitrant, pour tenter de rattraper la petite bande trop heureuse d’être livrée à elle-même dans le wagon.

De gaffes en quiproquos, de maladresses en bévues, l’équipée s’annonce d’autant plus sauvage qu’à bord du train où s’égaient les gamins, le contrôleur Michaud (Jonathan Lambert, plus vrai que nature) écarté pour son comportement agressif envers les passagers, a bien l’intention de montrer qu’il est indispensable. Or, son sens de la discipline n’est pas vraiment du goût de tout le monde.

Avec des touches à la de Funès et d’autres clins d’œil aux classiques du burlesque américain, cette comédie sans prétention livre un scénario qui, sous ses dehors loufoques, reste toujours parfaitement sur ses rails.

Pour son premier film, le scénariste Benjamin Euvrard a imaginé une aventure trépidante mêlant une clique de gamins déchaînés, un papa hyper investi et un grand-père dilettante. Le cocktail est détonant, même s’il ne révolutionne pas le genre. La comédie plaira à toutes les petites terreurs qui rêvent de se débarrasser de leurs parents quelques instants.

Attention au départ Rail-movie De Benjamin Euvrard Scénario Ingrid Morley-Pegge, Charles de Witte, Benjamin Euvrard, Benjamin Dumont Avec Jérôme Commandeur, André Dussollier, Jonathan Lambert Durée 1h32.

"Attention au départ": chérie, j’ai égaré les gosses
©D.R.