Farid Bentoumi : "Le plus dur aujourd’hui, c’est de ne pas se trahir soi-même et ses idéaux"

Farid Bentoumi : "Le plus dur aujourd’hui, c’est de ne pas se trahir soi-même et ses idéaux"
"Mes parents étaient très engagés, je le suis peut-être moins ou différemment car dans le cinéma je m’engage aussi. Je voulais...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité