"Boîte noire": des doutes commencent à assaillir Mathieu quand il découvre qu’une passagère a laissé un message quatre minutes après l’heure officielle du crash

Une enquête sur un crash aérien met à jour un complot crapuleux. Un thriller éculé.

Le vol commercial Dubaï-Paris s’abîme dans les contreforts de la Haute Savoie, faisant quelque trois cents victimes.

Quelques minutes plus tôt, au prix d’un plan séquence en travelling arrière, savamment orchestré, nous emmenant du cockpit à la soute, nous avons aperçu un passager qui se levait malgré l’injonction d’une hôtesse. L’avion traversait une zone de turbulences et un appel à rester assis, ceinture attachée, venait de retentir.

Le BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile) enquête. Le jeune et (trop) méticuleux Mathieu Vasseur (Pierre Niney) est laissé sur la touche par son supérieur Victor Pollock (Olivier Rabourdin). Frustré, Matthieu assiste en spectateur aux premières analyses de la boîte noire.

Conclusions hâtives

Mais lorsque Pollock disparaît mystérieusement, le directeur du BEA (André Dussollier) demande à Mathieu de terminer le rapport et la retranscription. Doté d'une acuité auditive exceptionnelle, Matthieu identifie au milieu de nombreuses interférences sonores, ce qui ressemble à un bruit de lutte et à un cri : "Allah Akbar". Verdict instantané, qui arrange tout le monde : le crash est un attentat terroriste perpétré par un loup solitaire radicalisé.

Quand Matthieu découvre qu’une passagère a laissé à son mari un message quatre minutes après l’heure officielle du crash, des doutes commencent à l’assaillir. Et la disparition de Pollock le tracasse.

Ressorts rouillés

Pierre Niney retrouve Yann Gozlan après Un homme idéal pour ce thriller à l'américaine tiré par les cheveux. Comme dans ce dernier, Niney incarne un personnage sans panache dont le handicap se révèle autant malédiction qu'atout.

Le comédien s’essaie à diverses gammes émotionnelles, lorsque son personnage se retrouve seul contre tous, y compris sa femme (Lou de Laâge), qui succombe à un conflit d’intérêts un brin excessif.

Ce qui met Vasseur sur la piste de la vérité relève à ce point du hasard qu’on reste perplexe quant aux espoirs nourris par le vrai lanceur d’alerte du film, qui a opté pour un bien tortueux et aléatoire jeu de piste afin de faire éclater la vérité. Les personnages secondaires sont peu ou mal développés, malgré un casting convaincant.

Ce thriller inutilement complexe aux ressorts un peu rouillés qui exhale derrière ses artifices l'air complotiste du temps.

Boîte noire Thriller complotiste De Yann Gozlan Scénario Nicolas Bouvet, Yann Gozlan, Jérémie Guez, Simon Moutairou Avec Pierre Niney, Lou de Laâge, André Dussollier, Olivier Rabourdin,… Durée 2h09.

"Boîte noire": des doutes commencent à assaillir Mathieu quand il découvre qu’une passagère a laissé un message quatre minutes après l’heure officielle du crash
©D.R.