"Rookie": un film qui s'inscrit dans l'univers des caravanes et des canettes de Cara Pils

Une exploration, très flamande, du monde des courses de moto avec Veerle Baetens.

Jeune espoir de la course moto, Nicky Wolf (Matteo Simoni) a fait forte impression sur le circuit de Chimay. Il a même attiré l’attention du patron d’une équipe anglaise, prêt à l’engager à l’essai. Demain, il fera donc la course de sa vie. Ce qui ne l’empêche pas de faire la fête la veille au soir. Le jour J, il est victime d’une sortie de piste, puis percuté par la moto d’un autre concurrent… Après des semaines de revalidation, le jeune homme est hébergé par sa belle-sœur Véro (Veerle Baetens) et son neveu Charlie (Valentijn Braeckman). À 15 ans, ce dernier ne rêve que d’une chose : devenir pilote, comme son oncle et comme son père, mort dans un accident de moto…

En décors réels

Tourné à Chimay ou Mettet, en marge de courses réelles, Rookie nous plonge dans l'ambiance de l'univers, très particulier, des courses de motos indépendantes. Avec la caméra embarquée sur la moto, on se croirait sur le circuit, tandis que sur le paddock, ça pue l'huile de moteur et la transpiration ! Réalisé par Lieven Van Baelen (ancien directeur photo, auteur de plusieurs courts métrages), Rookie est un film qui exsude une masculinité d'un autre âge, avec ce héros viril et macho (campé par un Matteo Simoni tous muscles et tatouages dehors) cassé par sa passion, qu'il va tenter de transmettre à son jeune neveu avec, en fond, le fantôme de ce frère mort sur la route.

Veerle Baetens apporte, elle, sa caution féminine et auteuriste à ce film de sport qui lorgne clairement vers Hollywood, dans sa trame convenue ultra-prévisible, mais aussi dans son ambiance. Ce n’est pas un hasard si l’on lit ici des comics ou que l’on fait cuire des burgers au barbecue. Le film s’inscrit pourtant dans un cadre très belge et dans un univers sociologique bien défini, celui des caravanes et des canettes de Cara Pils.

Mais Liven Van Baelen n'est pas Felix Van Groeningen ou Michael Roskam. On est bien loin de la profondeur de The Broken Circle Breakdown ou du côté rentre-dedans de La Merditude des choses ou de Rundskop. La faute à un scénario vu et revu et à une mise en scène guère inspirée et bourrée de clichés (à commencer par un usage effréné des ralentis).

Rookie Drame sur deux roues De Lieven Van Baelen Scénario Charlie Brafman, Magnus McCullagh & Lieven Van Baelen Avec Matteo Simoni, Veerle Baetens, Valentijn Braeckma… Durée 1h40.

placeholder
© D.R.