"L’Origine du monde": il n'y a qu’une solution pour apaiser les mauvais esprits...

Devant et derrière la caméra, Laurent Lafitte livre une comédie sur les relations mère-fils.

Avocat spécialisé dans les nouvelles technologies, Jean-Louis (Laurent Lafitte) ne trouve plus de sens à tenter d’effacer les sex-tapes des enfants de ses riches clients. Avec sa femme Valérie (Karin Viard), ça ne va pas beaucoup mieux. Après 17 ans de mariage, la passion s’est émoussée. Un jour, après avoir fait 45 minutes de tapis à la salle de sport sans s’essouffler, il constate… qu’il n’a plus de pouls. Son cœur s’est arrêté de battre ! Pourtant, il est bien vivant. Affolé, il appelle son meilleur ami Michel (Vincent Macaigne), vétérinaire, tout aussi perplexe…

En désespoir de cause, Jean-Louis accepte d'aller voir la coach de vie holistique de sa femme (Nicole Garcia). La "seule marabout freudienne de Paris" ne voit qu'une solution pour apaiser les mauvais esprits : le quadragénaire doit lui apporter une photo… du sexe de sa mère (Hélène Vincent), à qui il n'a plus parlé depuis 4 ans.

Un sujet théâtral

Grand comédien de théâtre, Laurent Lafitte, "de la Comédie-Française", est passé au cinéma via la comédie (notamment dans De l'autre côté du périph de David Charhon en 2012, Papa ou maman de Martin Bourboulon en 2015) ou chez son pote Guillaume Canet (Les Petits mouchoirs, Nous finirons ensemble ). Revu en Louis XVI dans Un peuple et son roi de Pierre Schoeller ou en prof intrigué par ses élèves dans L'Heure de la sortie de Sébastien Marnier, le bonhomme a la carte ! La preuve, dès son premier film en tant que réalisateur, Lafitte a décroché l'année dernière le label "Cannes 2020".

Adaptant la pièce homonyme de Sébastien Thiéry, créée par Jean-Michel Ribes en 2013 au Théâtre du Rond-Point, Lafitte assume pleinement le côté théâtral du sujet. Exploration loufoque des relations mère-fils en passant par le tabou ultime, L'Origine du monde séduit en effet par ses dialogues percutants et ses situations loufoques. Pas facile en effet de demander à son meilleur ami de réussir à photographier le vagin de sa génitrice !

Rythme bancal

C’est dans ces scènes, absolument délirantes, que le film tire le maximum de son sujet, grâce à des comédiens totalement à l’aise dans l’absurde des situations. À ce titre, les confrontations, totalement décalées entre Vincent Macaigne (au look de François Hollande) et Hélène Vincent sont à pisser de rire. Où l’on ne sait plus s’il faut dire le ou la taboulé. Où l’on découvre le métier de vétérinaire gynécologue. Et où l’on participe à une fête des voisins dénudée chez les bobos parisiens.

Mais malgré quelques vrais temps forts, la comédie retombe un peu trop souvent, Lafitte ne parvenant pas toujours à garder le rythme. Tandis que, sur le fond, le côté psychanalytique de l’histoire de ce grand garçon tentant de remonter le cordon jusque dans l’utérus de sa mère, apparaît plus un prétexte à rire qu’une vraie réflexion sur les relations mère-fils.

L'Origine du monde Comédie loufoque Scénario&réalisation Laurent Lafitte (d'après la pièce de Sébastien Thiéry) Montage Stephan Couturie Avec Laurent Lafitte, Karin Viard, Vincent Macaigne, Hélène Vincent, Nicole Garcia… Durée 1h39.

"L’Origine du monde": il n'y a qu’une solution pour apaiser les mauvais esprits...
©D.R.