"On s’intéresse souvent au harceleur et à la personne harcelée mais être témoin, c’est aussi très violent"

“Un Monde” de Laura Wandel est revenu de Cannes auréolé du prix de la critique. Sacré meilleur premier film à Londres, il explore la violence des cours de récré. Un univers parfois sombre où deux formidables jeunes comédiens se débattent.

"On s’intéresse souvent au harceleur et à la personne harcelée mais être témoin, c’est aussi très violent"
©BELGA
À la découvrir si menue, on pourrait peiner à croire que Laura Wandel a porté seule ce drame scolaire à la résonance universelle. Mais ce serait oublier la détermination...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet