"Affamés": la ficelle semble un peu grosse pour tenir en haleine le spectateur

Produit par Guillermo del Toro, un film fantastique poussif sur le thème de l’enfance abusée.

"Affamés": la ficelle semble un peu grosse pour tenir en haleine le spectateur

Après avoir passé une vingtaine d’années en Californie pour fuir un père qui a abusé d’elle quand elle était enfant, Julia (Keri Russell) revient, à la mort de celui-ci, dans la petite ville minière d’Oregon où elle a grandi. Elle y a décroché un poste d’institutrice et a emménagé dans la maison familiale avec son frère Paul (Jesse Plemons), le shérif local. Très vite, elle se rend compte que l’un de ses élèves, Lucas (Jeremy T. Thomas), tête de turc de ses condisciples, est victime des abus de son père (Scott Haze), un marginal accro à la drogue. Ce que ne sait pas encore Julia, c’est que celui-ci a été transformé en un monstre à l’appétit insatiable. Un monstre que le petit garçon retient enfermé chez lui avec son petit frère et qu’il tente de nourrir en chassant…

Tiré d'une nouvelle de Nick Antosca (scénariste connu pour ses séries horrifiques pour SyFy, Hulu et Netflix), Affamés est signé Scott Cooper. Découvert avec Crazy Heart en 2009 (avec Jeff Bridges en chanteur de country), ce dernier est un réalisateur versatile, à l'aise dans le film mafieux ( Strictly Criminal avec Johnny Depp en 2015), comme dans le western dépressif ( Hostiles avec Christian Bale en 2017). Le voici à la tête d'un film d'horreur dans la tradition hispanique d'un Juan Antonio Bayona ( Quelques minutes après minuit en 2016) ou, évidemment, d'un Guillermo del Toro (Le Labyrinthe de Pan en 2006), le Mexicain officiant d'ailleurs ici comme producteur. Soit le fantastique utilisé comme métaphore pour aborder des questions douloureuses liées à l'enfance. En l'occurrence celle des parents qui abusent (pas nécessairement sexuellement) de leurs enfants. Et ce à travers les personnages de cette institutrice et de ce gamin affrontant littéralement un monstre.

Mais, malgré une mise en scène soignée et de bons acteurs (mention pour le toujours formidable Jesse Plemons, que l'on reverra, dès le 17 novembre, dans l'excellent The Power of the Dog de Jane Campion), la ficelle semble un peu grosse ici pour tenir en haleine le spectateur…

Affamés / Antlers Film d'horreur De Scott Cooper Scénario Scott Cooper, Henry Chaisson & Nick Antosca (d'après la nouvelle The Quiet Boy de ce dernier) Avec Keri Russell, Jesse Plemons, Scott Haze… Durée 1h39.

"Affamés": la ficelle semble un peu grosse pour tenir en haleine le spectateur
©D.R.