"Il y avait une fascination pour l'espace et Challenger a créé un froid mais ces dernières années, c’est reparti comme en 40 !"

"Il y avait une fascination pour l'espace et Challenger a créé un froid mais ces dernières années, c’est reparti comme en 40 !"
©Bauweraerts Didier
Avant de réaliser son premier long métrage SpaceBoy - après Puzzle, court métrage avec le chanteur français Philippe Katerine en 2018 -, Olivier Pairoux a d'abord fait carrière à la télévision, notamment en tant que directeur artistique de la chaîne jeune du groupe RTL : Plug TV. Diplômé de l'IAD, le réalisateur de 44 ans revendique cette expérience. "À l'époque, je me disais que j'allais beaucoup apprendre à la télé, avec en ligne de mire des réalisateurs passés par la télé avant de faire du cinéma...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité