"La Famille Addams 2": vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir de rire

Cette suite insipide et outrageusement normative du dessin animé épuise le filon.

Halloween approchant, Hollywood recycle ses bonnes vieilles franchises, incapable semble-t-il d’en imaginer de nouvelles.

On reste pantois quand on constate qu'il faut quatre scénaristes pour pondre une suite au film d'animation La Famille Addams. Jadis vedettes d'une série télévisée joyeusement potache, les anti-héros ont fait leur début au cinéma dans les années 1990, dans deux films signés par Barry Sonenfeld.

Signe des temps, l'ode aux freaks et aux inadaptés devient une banale et éculée célébration de la famille normative dès lors que le patriarche Gomez emmène femme, enfants et créatures sur la route afin de resserrer les liens avec une Mercredi en pré-crise d'adolescente.

Traqués par un avocat qui affirme que Mercredi a été échangée à la naissance avec un autre bébé, les Addams découvrent une machination dont la gamine neurasthénique et asociale est l’enjeu.

À l’instar de l’apprentie sorcière avec l’ADN de son oncle fétide, les auteurs trépanés de cette suite insipide ont manipulé tant et plus celui des personnages créés par l’illustrateur Charles Addams qu’il n’en reste d’authentique que le nom.

Les péripéties sont convenues et les gags, tantôt infantiles, tantôt vulgairement scatologiques, sont assurées par l’oncle Fétide.

À cette aune, Halloween n’est plus la fête des esprits. Juste un spectacle commercial sans âme. Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir de rire.

The Addams Family 2 : une virée d'enfer Animation sans esprit De Laura Brousseau et Kevin Pavlovi Scénario Dan Hernandez, Benji Samit, Ben Queen et Susanna Foge Avec les voix françaises de Kev Adams, Mélanie Bernier, Gilbert Lévy,… Durée 1h33.

"La Famille Addams 2": vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir de rire
©D.R.