Jacques Audiard : "On peut être un très très bon Français et être complètement Chinois"

Jacques Audiard : "On peut être un très très bon Français et être complètement Chinois"
Après avoir annulé sa venue au Festival de Gand, où était présenté son nouveau film Les Olympiades, Jacques Audiard était de passage, jeudi dernier, à Bruxelles pour évoquer cette magnifique adaptation de nouvelles graphiques de l'Américain Adrian Tomine, que le cinéaste français a découvertes grâce à son amie Rebecca Zlotowski. Ce sont elles qui lui ont donné...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité