Les héroïnes d’Arras

Présentes en nombre, les réalisatrices ont marqué la 22e édition du festival de cinéma d’Arras. Leurs films, tous très différents, partagent néanmoins un point commun.

Les héroïnes d’Arras
©MAXPPP
Fernand Denis, envoyé spécial à Arras
Il y a des films comme cela. Pendant que se déroule le récit, on se demande où ils furent tournés. Et quand on y repense, on revoit immédiatement les lieux. Pas son genre de Lucas Belvaux est de ceux-là. Cette passion...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité