"Amants": une passion condamnée

Nicole Garcia à la tête d’un polar tragique, emmené par Pierre Niney, Stacy Martin et Benoît Magimel.

Voilà un film qui patiente sur les étagères depuis un bon moment, dans l'espoir de trouver une bonne fenêtre de tir au cœur de cette interminable crise Covid. Amants a en effet été dévoilé en Compétition de la Mostra de Venise il y a plus d'un an, en septembre 2020. Vingt-deux ans après y avoir présenté Place Vendôme (qui avait valu le prix d'interprétation à Catherine Deneuve), Nicole Garcia retrouvait le Lido avec un thriller psychologique entre Paris, l'océan Indien et Genève.

Dans son nouveau film, la cinéaste française met en scène une passion tragique, celle qui unit Simon (Pierre Niney), un jeune dealeur séduisant, et la délicate Lisa Redler (Stacy Martin), étudiante en école hôtelière à Paris. Les deux-là s’aiment d’un amour fou. Mais un soir, un des clients du jeune homme fait une overdose et Simon part sans laisser d’adresse. Cinq ans plus tard, désormais mariée à un assureur richissime (Benoît Magimel), Lisa passe quelques jours de vacances dans un somptueux resort de l’île Maurice. Sur la plage, elle tombe par hasard sur son ancien amant. Au premier regard, ils sentent que leur histoire n’est pas finie…

Thriller glacé

Comme toujours coscénarisé par Jacques Fieschi, le neuvième long métrage de Nicole Garcia s’attache à décrire une passion amoureuse condamnée. Par son atmosphère très sombre, par la partition de Grégoire Hetzel, tout en tensions, la cinéaste ne cache pas en effet l’issue tragique. Malheureusement, si elle est toujours aussi à l’aise dans la description de divers milieux sociaux - tirant notamment profit des trois environnements géographiques choisis pour raconter trois moments de cette histoire -, elle ne parvient pas vraiment à faire transparaître à l’écran la passion. Si Pierre Niney et Stacy Martin sont indéniablement de bons acteurs, l’alchimie entre eux ne fonctionne pas totalement. Assez éteints, on les découvre plus amoureux que réellement passionnés. Face à eux, Benoît Magimel se montre plus complexe dans le rôle du mari cocu, aussi menaçant que pathétique.

Reste une mise en scène très soignée, notamment grâce au magnifique travail sur la photo du Belge Christophe Beaucarne, un sens du récit maîtrisé, mais aussi une belle réflexion sur l’amour et sa longévité. Avec cette question : ces deux personnages tragiques sont-ils toujours amoureux ou sont-ils amoureux de leur passé, nostalgiques de leur premier amour ?

Amants Thriller De Nicole Garcia Scénario Nicole Garcia Photographie Christophe Beaucarne Musique Grégoire Hetzel Avec Stacy Martin, Pierre Niney, Benoît Magimel, Grégoire Colin, Roxane Duran… Durée 1h42.

"Amants": une passion condamnée
©D.R.


Sur le même sujet