Jason Reitman ne voulait "surtout pas gâcher ‘Ghostbusters’"

SBIFF will honor Hugh Jackman
©AFP
Jason Reitman avait sept ans quand est sorti le premier Ghostbusters signé par son père Ivan. "Grandir dans le milieu du cinéma, c'était comme grandir dans un cirque, entouré d'artistes talentueux" se souvient-il. Après s'être fait un prénom dans le cinéma indépendant,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité