"Saint-Nicolas est socialiste": Don Quichotte et Sancho Panza s’attaquent à une majorité absolue communale

Le grand et le petit, le fonceur et le réfléchi, le nerveux et l'assagi. Roger Boeck et Filippo Zito sont deux conseillers communaux de Saint Nicolas, en région liégeoise. David Leloup les regarde comme Hal Roach observait Laurel et Hardy, plus encore comme Cervantes imaginait Don Quichotte et Sancho Panza. Soit deux héros, sans peur et sans arme, s'élançant à l'assaut d'une maison communale aux mains d'une majorité absolue socialiste depuis un… siècle. C'est dire si les camarades ont pris l'habitude de gérer les affaires entre eux, à l'abri des regards…

Complémentaires, pugnaces, idéalistes, Roger et Filippo ne ménagent pas leurs efforts pour forcer le pouvoir communal à davantage de transparence. Et sur la distance de trois ans, on voit se dessiner leur stupéfiante stratégie, laquelle génère un suspense qui rend le documentaire palpitant. Simultanément, David Leloup, journaliste d’investigation par ailleurs, expose le fonctionnement ou plutôt le dysfonctionnement d’un pouvoir communal absolu.

On rit tant les personnages sont chaleureux, hauts en couleur, facétieux. Ils forcent la sympathie, car ils se battent pour l'information du citoyen, pour le bien de la collectivité. D'autre part, on bouillonne, car le sentiment d'impunité des édiles communaux est imperturbable. Rien ne peut leur arriver, puisque ceux qui sont chargés de les contrôler appartiennent au même camp. Le dernier regard de Roger n'en sera que plus glaçant. Pourquoi les gens continuent-ils de voter pour des individus douteux ? Question universelle et sans réponse partout dans le monde.

Saint-Nicolas est socialisteDocumentaire De David Leloup Avec Roger Boeckx, Filippo Zito Durée 1h34.

"Saint-Nicolas est socialiste": Don Quichotte et Sancho Panza s’attaquent à une majorité absolue communale
©D.R.