Josiane Balasko : "Je suis très anti-chasse à courre. C’est un privilège qui date du Moyen Âge qui n’a jamais été aboli"

Josiane Balasko : "Je suis très anti-chasse à courre. C’est un privilège qui date du Moyen Âge qui n’a jamais été aboli"
©REPORTERS
Il y a presque un an, Josiane Balasko participait aux rencontres Unifrance qui, crise Covid oblige, se déroulaient de façon virtuelle. Très souriante et la voix enrouée derrière l'écran, Josiane Balasko n'a rien perdu, à 71 ans, de sa joie de vivre. Très éloignée de son personnage de richissime marâtre dans La Pièce rapportée d'Antonin Peretjatko, dont elle a adoré la tonalité très décalée. "Ça commence par une chasse à courre incroyable où les riches chasseurs tuent tout le monde. Mon personnage, Adélaïde, va quand même se retrouver sur une chaise roulante, parce que quelqu'un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité