Valdimar Jóhannsson: "Noomi Rapace était tout le temps dans le personnage, totalement obsédée"

En salles ce mercredi, Lamb de Valdimar Jóhannsson est un film étrange, qui aborde le deuil et la reconstruction par le biais du fantastique. En mettant en scène un couple de fermiers islandais qui élève un agneau comme la petite fille qu'ils ont perdue…

Valdimar Jóhannsson: "Noomi Rapace était tout le temps dans le personnage, totalement obsédée"
©The Searchers
Hubert Heyrendt, à Cannes
Au cinéma ce mercredi, Lamb est l'un des films les plus bizarres que l'on ait pu voir au 74e Festival de Cannes en juillet dernier. Présenté dans la section Un Certain Regard, le premier long métrage de Valdimar Jóhannsson, coécrit avec Sjón (parolier de Björk), a décroché le prix de l'originalité. Le cinéaste islandais signe en effet un film très...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité