Apichatpong Weerasethakul : "Je pense le film comme une entité naturelle"

Cannes - Winners Photocall
©Shootpix/ABACA
Apichatpong Weerasethakul est un grand habitué du Festival de Cannes, qui l'a consacré depuis une vingtaine d'années comme un auteur important. En 2002, son deuxième film, Blissfully Yours, obtenait le prix Un certain regard. Deux ans plus tard, le Thaïlandais décrochait, en Compétition cette fois, le prix du jury pour l'envoûtant Tropical Malady. Avant qu'en 2010, Tim Burton n'accorde la Palme d'or à Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures , au grand dam...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité