Majid Majidi, la voix enfants des rues de Téhéran

En salles ce mercredi, Sun Children choisit le romanesque pour décrire, de façon quasi documentaire, le quotidien d’une bande de jeunes enfants de Téhéran obligés de travailler pour venir en aide à leur famille.

Majid Majidi, la voix enfants des rues de Téhéran
©Cherry Pickers
Hubert Heyrendt, à Venise
En septembre 2020, l'Iranien Majid Majidi présentait, en Compétition de la 77e Mostra de Venise, Sun Children**, qui vaudra le Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir à son tout jeune comédien Rouhollah Zamani. Celui campe Ali, jeune meneur d'une petite bande d'enfants des rues de Téhéran qui tentent d'intégrer l'école des Enfants du Soleil (Sun Children), dans l'idée de construire...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité