Reda Kateb: "Je dis toujours que je suis Français. Je n’ai aucun complexe avec cela"

Ce mercredi, Reda Kateb partage avec Isabelle Huppert l’affiche des Promesses, un thriller politique au coeur de l’exercice du pouvoir signé Thomas Kruithof.

Hubert Heyrendt, à Venise
Reda Kateb: "Je dis toujours que je suis Français. Je n’ai aucun complexe avec cela"
©Athena
Découvert en fanfare dans Un prophète de Jacques Audiard en 2009, Reda Kateb s'est construit, en un peu plus de dix ans, une impressionnante filmographie. Capable de passer d'Hollywood — il jouait dans Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow en 2012 ou dans Lost River de Ryan Gosling en 2017 — au cinéma populaire français....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité