Jérémie Renier : "Le corps raconte parfois plus qu’un dialogue"

Dans "L’Ennemi", Jérémie Renier campe un double à l’écran de Bernard Wesphael. Dans un thriller psychologique signé Stephan Streker. Où il est question de l’intime conviction face à une impossible vérité.

Jérémie Renier : "Le corps raconte parfois plus qu’un dialogue"
En octobre 2020, L'Ennemi faisait l'ouverture de la compétition du 47e Festival de Gand. Nous y rencontrions à cette occasion Jérémie Renier, pour parler de son rôle, très ambigu, dans ce thriller politico-psychologique de Stephan Streker, qui sort ce mercredi au cinéma. L'acteur belge incarne un double fictionnel de Bernard Wesphael...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet