Manu Dacosse: "C’est impressionnant de filmer Isabelle Adjani"

“Peter von Kant”, nouveau film de François Ozon, est présenté en ouverture de la Berlinale. Le Belge Manu Dacosse en signe la photographie.

CEREMONIE DES MAGRITTES 2019
©BELGAIMAGE
Le directeur de la photographie bruxellois Manu Dacosse fait un rapide aller-retour au Festival de Berlin ce 10 février pour assister à la première mondiale de Peter von Kant de François Ozon. Cette relecture du mythique Les Larmes amères de Petra von Kant (1972) de Rainer Werner Fassbinder marque sa troisième collaboration avec le réalisateur français. Depuis Amer (2009) de Hélène...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité