"Le Temps des secrets": difficile de faire plus convenu…

Christophe Barratier livre une adaptation carte postale des souvenirs d’enfance de Pagnol.

En 1990, Yves Robert avait joliment porté à l'écran les deux premiers volets des Souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol (série de quatre romans autobiographiques publiés de 1957 à 1977) : La Gloire de mon père et Le Château de ma mère. Christophe Barratier s'attaquer, lui, au troisième tome : Le Temps des secrets.

Alors que les grandes vacances de 1905 débutent, toute la famille Pagnol quitte Marseille pour retrouver La Bastide-Neuve, leur maison de campagne dans les collines du Garlaban, au nord d’Aubagne, où ils sont rejoints par l’oncle Jules et la tante Rose. Alors que les discussions entre son père instituteur républicain et son beau-frère catholique sont animées, le petit Marcel est heureux de retrouver son ami Lili et d’aller jouer du collet avec lui pour attraper les oiseaux. Mais, quand il tombe sur la petite Isabelle de Montmajour, l’enfant oublie vite ses jeux de garçons, préférant rejoindre sa belle aristo dans le château de ses parents…

Pourquoi ce film ? Difficile de passer après Yves Robert, qui avait, qui plus est, déjà adapté l'épisode du premier amour de Pagnol dans Le Château de ma mère. Et on ne peut évidemment pas compter sur Christophe Barratier pour révolutionner quoi que ce soit dans le genre. Avec ce téléfilm de patrimoine sans personnalité, il s'inscrit dans la continuité de ses autres films sur l'enfance : Les Choristes en 2004 et La Nouvelle Guerre des boutons en 2011 (déjà le remake d'un film d'Yves Robert)…

Si Le Temps des secrets est moins pénible que Envole-moi, le film précédent de Barratier sorti en 2021, cette production estampillée "qualité française", comme l'aurait perfidement qualifiée Truffaut, ne réserve aucune surprise. Que ce soit dans son casting sans risque (Guillaume de Tonquédec, François-Xavier Demaison, Mélanie Doutey…) ou dans sa mise en scène carte postale. Cris des cigales, oliviers, champs de lavande, accent chantant… Barratier n'oublie absolument rien pour évoquer une Provence de pacotille. Sans compter sur une partition sirupeuse de Philippe Rombi, qui souligne chacune des émotions par lesquelles passe le petit Marcel. Difficile de faire plus convenu…

Le Temps des secrets Téléfilm De Christophe Barratier Scénario Christophe Barratier & Laurent Turner (d'après Pagnol) Musique Philippe Rombi Avec Léo Campion, Guillaume de Tonquédec, Mélanie Doutey, François-Xavier Demaison, Michel Vuillermoz… Durée 1h44.

"Le Temps des secrets": difficile de faire plus convenu…
©D.R.