Arnaud Desplechin : "Je ne voulais pas d'un film trop cérébral, c’est une femme qui a les pieds sur terre, qui pleure, qui pisse"

FESTIVAL DE CANNES 2021
©BELGAIMAGE
En juillet dernier, Arnaud Desplechin présentait Tromperie en Cannes Première, une section créée sur mesures pour le cinéaste par Thierry Frémaux, qui ne voulait pas exposer ce petit film délicat en Compétition (même s'il y aurait eu toute sa place et aurait pu offrir le prix d'interprétation à Léa Seydoux…). La première officielle du film, dans le bel auditorium...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité