"J’adore ce que vous faites": rencontrer son "plus grand fan" peut parfois virer au cauchemar...

Parfois, le fait de rencontrer son "plus grand fan" peut rapidement virer au cauchemar.

À la veille du tournage de son nouveau film, Gérard Lanvin (lui-même) découvre la villa mise à sa disposition. Tendu et un peu ronchon, il aspire au calme avant la tempête qui ne manquera pas de déferler alors que cette grosse production internationale, en partie tournée en France, s’annonce compliquée. Malheureusement, la piscine de sa villa a un sérieux problème et le réparateur, Momo Zapareto (Artus), sans gêne et envahissant, constitue une nuisance plus grande encore.

Au thème connu du "boulet" ou de "l’emmerdeur" - deux figures de style ayant donné naissance aux films éponymes -, le long métrage de Philippe Guillard ajoute celui de la popularité et des dérapages qu’elle entraîne parfois.

Le principal ressort de ce genre de comédie repose sur la sympathie suscitée par ce personnage maladroit et lourdaud, avant d’être pénible qui, par la répétition ou l’aggravation de la situation, finit par devenir drôle ou attendrissant. Mais les premiers gags sont trop prévisibles et ce n’est que lorsque Momo commence à révéler ses véritables failles et sa quête d’acceptation que le film prend son véritable envol.

Un démarrage un peu laborieux

Quant à Gérard Lanvin, même si on comprend ses demandes légitimes ("calme, discrétion, concentration"), le fait qu'il soit râleur et condescendant, et donc, plutôt antipathique, ne donne pas envie de défendre sa cause. Contrairement à d'autres duos célèbres - Pierre Richard-Gérard Depardieu ; Bourvil-de Funès ou Brel-Ventura - qui suscitaient d'emblée l'empathie, le long métrage manque, au départ, d'enracinement et d'envol.

En se penchant sur les coulisses d’un tournage international et sur les manies de certains metteurs en scène mégalos (Antoine Bertrand), le film permet heureusement de découvrir l’envers d’une partie du décor, même si on aurait souhaité en voir plus encore… Les prestations croisées de Lanvin et Artus, dans la deuxième partie du film, devraient toutefois ravir leurs fans respectifs.

J'adore ce que vous faites Comédie de fan attitude De Philippe Guillard Scénario Philippe Guillard Avec Gérard Lanvin, Artus, Antoine Bertrand Durée 1h31.

"J’adore ce que vous faites": rencontrer son "plus grand fan" peut parfois virer au cauchemar...
©D.R.