"La Disparue": le remake du pire remake de tous les temps

À force de ronger le scénario ténu d’un vieux thriller, on tombe sur un os.

Un couple sans histoire, ou presque : Lisa (Jamie Alexander) veut faire un break et Will (Gerard Butler) redoute le divorce.

Sur le chemin de la maison des parents de Lisa, ils s’arrêtent à une station-service. Lisa entre acheter de l’eau mais ne revient pas. Inquiet, Will fait le tour des lieux, interroge le caissier, en vain. En désespoir de cause, il appelle la police.

Une femme disparaît. La doxa du thriller impose une règle, pour maintenir un rythme soutenu : le détective fait tout ce qu’il peut mais respecte la procédure. Le mari, lui, fait tout ce qu’il ne faut pas. Devinez qui sera le plus efficace ? (Gagné !)

En 1993, Jeff Bridges et Sandra Bullock jouaient déjà une partition similaire dans La Disparue/The Vanishing, adapté du film français L'homme qui voulait savoir (1988) avec Bernard-Pierre Donnadieu. À chaque remake, le récit perd en mystère ce qu'il gagne en action - suffit de regarder le pedigree des comédiens. Le précédent était déjà réputé "pire remake de tous les temps".

Celui-ci ne relève pas le niveau. Il fait illusion durant sa première moitié avant de décliner progressivement jusqu'à une résolution confondante de médiocrité. Dans l'intervalle, on rajoute un peu. Voir la scène d'ouverture, in media res, destinée à monter les enchères d'emblée. Ou le fait de greffer au récit une bande de survivalistes patibulaires et envapés, histoire d'offrir un peu d'action à Gerard Butler. On se doutait qu'il était là pour décrocher des gnons plutôt qu'un Oscar.

La Disparue / Last Seen Alive Thriller De Brian Goodman Scénario Marc Frydman Avec Gerard Butler, Jamie Alexander, Russell Hornsby Durée 1h35.

"La Disparue": le remake du pire remake de tous les temps
©D.R.