Les étudiants de la vraie école "Top Gun" ont interdiction de faire référence au film

Ils risquent une amende.

J.F.
Les étudiants de la vraie école "Top Gun" ont interdiction de faire référence au film
©Zuma Press

Dans le cadre de la sortie du film "Top Gun : Maverick", plus de trente ans après le film original, nous avons voulu rappeler une anecdote pour le moins surprenante. Les étudiants de la vraie école "Top Gun" ne peuvent pas faire référence au film américain sous peine de recevoir une amende.

Si vous ne le saviez pas, la Navy Fighter Weapons School, surnommée "Top Gun", existe bel et bien dans la vraie vie. Elle forme les pilotes de chasse de l'US Navy et enseigne des stratégies de combat aérien. Créée le 3 mars 1969, durant la guerre du Vietnam, elle forme encore aujourd'hui l'élite des pilotes de l'armée américaine.

Comme l'explique Guy Snodgrass, un ancien commandant de la Navy et formateur à l'école Top Gun, il s'agit d'un établissement "extrêmement prestigieux". "Les gens qui sont formés dans l'école sont au sommet de leur art, il ne faut donc pas prendre les choses à la légère et tourner cela en dérision." Raison pour laquelle toute référence au film avec Tom Cruise est bannie, et même punie d'une amende de 5 dollars. Dans son livre "TOPGUN's Top 10 : Leadership Lessons from the Cockpit", Guy Snodgrass donne plus de détails. "Si quelqu'un est surpris en train de faire référence au film ou de citer des répliques, il écope d'une amende qu'il est censé payer immédiatement", explique à Business Insider l'aviateur qui a servi 20 ans dans l'armée.

"Je pense qu'on a tous été sanctionné au moins une fois"

"Je pense qu'on a tous un jour été condamné à une amende", avoue tout de même l'ex-commandant. "Il était courant pour les jeunes pilotes de faire référence au film. C'était en quelque sorte ancré dans notre culture." Lui-même avoue avoir été inspiré par le film au début de sa carrière. "Je pense que c'est là que mon véritable amour pour l'aéronautique a commencé. J'ai adoré les scènes de vol. Je me suis dit que si je pouvais un jour faire ça, ce serait le rêve absolu", souligne-t-il.

Guy Snodgrass n'a d'ailleurs pas été le seul chez qui le film a suscité une vocation. Après sa sortie, les inscriptions pour devenir pilote ont bondi de 500%, explique le Washington Post. L'engouement était tel que certains recruteurs installaient même des stands à l'extérieur des salles qui diffusaient le film.

Si le film avec Tom Cruise est devenu aussi culte, même chez les pilotes, c'est parce qu'il est réaliste. Pour les deux opus, la Navy Fighter Weapons School a fourni de précieux conseils aux scénaristes. Et la Défense a également fourni des équipements, du personnel et de l'expertise technique. "Le Top Gun original était le plus gros projet soutenu par le ministère de la Défense jusque-là", a résumé Glen Roberts, le président du DOD Entertainment Media Office , qui aide les cinéastes à écrire des scénarios militaires.