"En roue libre": une comédie française qui fait vraiment (sou)rire, cela n’arrive pas si souvent

Deux solitaires - Marina Foïs et Benjamin Voisin - partent ensemble en errance en France.

Oh, la belle vie chante son réveil… Masque sur le nez, Louise (Marina Foïs) se réveille vaseuse, il est 14h. Elle a travaillé de nuit et semble au bout du rouleau. Ce matin, elle avance d'ailleurs au radar.

En regardant par la fenêtre, elle réalise qu’une contractuelle est sur le point de lui coller une amende (la troisième, cette semaine), elle enfile sa veste et descend pour lui parler. Louise veut aller garer sa voiture ailleurs mais ne parvient plus à quitter l’habitacle. Crise de panique, angoisse…

Sur les conseils de sa collègue, Louise part faire un tour mais roule finalement jusqu’à tomber en panne d’essence. Elle décide de dormir dans son véhicule. Pendant la nuit, un jeune tente de voler sa voiture, Louise se cache derrière le siège. Lorsqu’il la découvre, il lui annonce imperturbable que quoi qu’il arrive, il roulera jusqu’au Cap Ferret. La voilà embarquée dans cette virée improbable contre son gré.

Deux étoiles contraires

Benjamin Voisin (Été 85, Illusions perdues) est parfait dans le rôle de Paul, jeune homme en colère et un peu paumé, bien décidé à ne pas se laisser dicter son destin. Attentionné et débrouillard, ce n'est pas un mauvais bougre. Il veille d'ailleurs au confort de sa "copilote forcée", au comportement toujours aussi étrange, devenue prisonnière de son véhicule.

Partant de cette situation de départ improbable, Didier Barcelo et Marie Deshaires tissent un scénario rempli de tendresse et de pas mal d’éclats d’humour.

Le résultat est une comédie plus fine qu’il n’y paraît au premier abord, portée par deux jolis personnages dessinés avec soin.

Sur la route, Paul et Louise font de nombreuses rencontres souvent improbables. Chemin faisant, la quadra un peu paumée et victime d’angoisses, parvient à décrypter le fonctionnement de son kidnappeur et à lui délier la langue. Tandis que sa présence à lui intrigue Louise autant qu’elle l’amuse. Tous les deux sont touchants dans leur solitude et leur égarement, explorant avec un certain bonheur des chemins de traverse.

De nombreuses scènes détournent les clichés et créent de la poésie de façon inattendue. Le film de Didier Barcelo a des faux airs de Thelma et Louise, même s'il charrie un ton nettement plus léger qui est celui d'un voyage en absurdie, d'un huis clos au grand air qui semble relier la comédienne à ses débuts dans la troupe des Robins des bois.

Une comédie française qui fait vraiment (sou)rire, cela n’arrive pas si souvent. À l’heure des premiers jours de vacances et des départs vers le soleil, voilà une "sortie de route" qui pourrait pimenter vos envies d’escapade.

En roue libre Road-trip saugrenu De Didier Barcelo Scénario Didier Barcelo et Marie Deshaires Avec Marina Foïs, Benjamin Voisin Durée 1h29.

"En roue libre": une comédie française qui fait vraiment (sou)rire, cela n’arrive pas si souvent
©D.R.