Certains jeunes en costume perturbent les séances des "Minions 2": "Des enfants ont pleuré"

C'est un phénomène qui pourrait faire sourire. Et pourtant... Les cinémas prennent l'affaire très au sérieux au Royaume-Uni.

J.F.

Depuis le 1er juillet, des groupes de jeunes Anglais se rendent au cinéma en costume afin d'assister à la séance des "Minions 2 : Il était une fois Gru". Jusque-là, rien de problématique, sauf que certains groupes composés d'adolescents ou de jeunes adultes perturbent les séances. A tel point que plusieurs spectateurs ont déjà demandé à se faire rembourser.

Comme l'explique la BBC, tout est parti d'un challenge TikTok appelé #gentleminions. Le but était à la base d'aller au cinéma en costume (ou en étant bien habillé) afin de suggérer que la sortie du film était un événement à célébrer en grande pompe. Sur le réseau social chinois, on peut donc retrouver plusieurs vidéos montrant des jeunes vêtus de leurs plus beaux habits entrer dans la salle. On y retrouve malheureusement aussi des jeunes qui perturbent la séance de cinéma : ils font exprès de rire de façon exagérée aux blagues du film ou lancent même des bananes dans la salle, en référence aux "banana" prononcés par les petites créatures jaunes.

Des débordements

Plusieurs directeurs de cinéma ont témoigné auprès du média anglais. Certains ont noté que des familles avaient quitté la salle avant même le début de la séance. Des enfants ont également pleuré car ils ne pouvaient pas voir leur film tranquillement. Ils ont regretté le coût financier que représentent les remboursements de tickets.

En réaction, des cinémas ont donc décidé d'interdire les groupes de jeunes en costume. Toujours selon la BBC, le Regal Cinema de Wadebridge, en Cornouailles, a expliqué qu'il n'admettrait "plus de groupes de jeunes non accompagnés portant des costumes". Les cinémas Odeon ont pris la même décision.

Notons toutefois que cette tendance n'engendre pas que des comportements négatifs étant donné que des jeunes en costume sont également restés tranquilles durant leur séance.

Le studio Universal a quant à lui déclaré qu'il "aimait les personnes qui venaient en costume à la séance", mais c'était avant de connaître les mésaventures subies par les autres spectateurs...