"Beast": point d’anaconda ou de requin mangeur d’hommes ici, mais bien un lion géant assoiffé de chair humaine

Baltasar Kormákur à la tête un film d’action à l’ancienne où un père tente de sauver ses filles des crocs d’un lion géant.

Oh la belle série Z ! Cela fait un petit temps qu’Hollywood ne nous avait pas gratifiés d’un bon petit film d’action à l’ancienne mettant en scène un prédateur assoiffé de chair humaine. Point d’anaconda ou de requin mangeur d’hommes ici, mais bien un lion géant, bien décidé à venger sa troupe, décimée par une bande de braconniers officiant clandestinement dans une réserve naturelle d’Afrique du Sud.

Pas de chance, c’est justement là que Nate Samuels (Idris Elba), médecin new-yorkais, et ses deux filles adolescentes, Mare (Iyana Halley) et Norah (Leah Jeffries), sont venus passer quelques jours de vacances, sur les traces de leur mère, décédée depuis peu. Entre les mains de Martin (Sharlto Copley), vieil ami de la famille et responsable de la réserve, la petite famille se sent en sécurité. Mais le quatuor va bientôt être pris en chasse par le fauve déchaîné…

Lion de synthèse

Après la survie en montagne ( Everest en 2016) et dans l'océan ( À la dérive en 2018), Baltasar Kormákur s'attaque à la survie dans la brousse, avec un bon gros nanar scénarisé par Ryan Engle, déjà auteur de Rampage en 2018, où Dwayne Johnson essayait de mettre fin à la cavale dans les rues Chicago d'un gorille albinos, d'un crocodile fou et d'un loup modifiés génétiquement…. On se situe ici dans un contexte plus réaliste (quoique…), mais cela n'empêche pas Beast de cocher toutes les cases du film d'action bien bourrin. À commencer par des personnages sans substance, qui semblent systématiquement prendre les mauvaises décisions pour se mettre dans les pires situations face au prédateur en folie. Lequel ne parvient même pas à nous faire réellement frissonner, tant il est toujours évident que ce lion, n'existant qu'en images de synthèse (pas toujours tip top d'ailleurs), n'a jamais été en contact direct avec les acteurs…

L'exotisme africain surjoué renforce le parfum old-fashioned de ce divertissement hollywoodien passe-partout, dont la seule audace est sans doute de transformer un animal aussi emblématique que le lion en grand méchant que les héros tentent de massacrer à tout prix. Au milieu de cette niaiserie, Idris Elba fait ce qu'il peut pour tenter de sauver les meubles. Ça ne suffit malheureusement pas…

Beast Film d'action De Baltasar Kormákur Scénario Ryan Engle Avec Idris Elba, Iyana Halley, Leah Jeffries, Sharlto Copley… Durée 1h33.

"Beast": point d’anaconda ou de requin mangeur d’hommes ici, mais bien un lion géant assoiffé de chair humaine
©D.R.